Réalisez votre sérum visage adapté à votre type de peau

Un sérum aux huiles végétales adapté à votre peau peut réellement améliorer l’aspect de votre peau. Pour plus d’efficacité vous pouvez ajouter quelques goûtes d’huiles essentielles, également adaptées aux besoins actuels de votre peau.

Cette article a pour bût de vous apprendre à composer votre propre sérum sur mesure. Bien sûr je vous proposerai vers la fin quelques exemples de recettes pour chaque type de peau.

Mais avant il faudrait que nous soyons d’accord sur les termes « type de votre peau » et « besoin de votre peau ».

Le type de peau est prédéfini génétiquement. C’est-à-dire que si votre peau est normale, elle restera normale tout votre vie. En revanche ses besoins peuvent changer sous les facteurs divers (internes et externes) et les besoins dépendent de l’état de votre peau au moment donné.

De quoi la peau a besoin ?

Je voudrais attirer votre attention sur le fait que la peau n’a pas les mêmes fonction le jour et la nuit.

– La journée elle se protège (des déshydrations, du soleil, en bref de tous les facteurs externes qui peuvent l’endommager)

– La nuit elle se régénère

Donc premièrement nous pouvons décider si nous voulons faire un sérum de jour, de nuit ou les deux. Le jour on utilisera les huiles hydratantes, le soir les huiles régénérantes ou si vous voulez un sérum Jour/nuit, mettez 1-3 huiles hydratantes et 1-3 huiles régénérantes. C’est ce que fait habituellement. Je n’aime pas trop encombrer ma salle de bain.

Les huiles hydratantes

•Macadamia
•Jojoba
•Camélia
• Carthame

Les huiles régénérantes

•Argan
• Abricot

Ces huiles peuvent être utiliser sur tout type de peau (un peu plus tard nous verrons que pas toutes les huiles peuvent convenir à un type de peau en particulier). Bien sûr ce n’est pas les seules. Mais je vous propose seulement celle-ci, parce que ce sont des huiles sèches (nous verrons cela plus tard).

Maintenant nous pouvons ajuster les ingrédients pour chaque type de peau.

La peau normale

Les huiles citées plus haut sont suffisantes pour une peau normale.

Les huiles essentielles : bois de rose, bois de ho, camomille (allemande ou romaine), lavande vraie

Huiles spécifiques pour la peau sèche

Vous pouvez ajouter les huiles suivantes (pas plus de 10%, puisque ce sont des huiles lourdes) :

Germe de blé, rose musquée, onagre, avocat

Huiles essentielles : Bois de rose, camomille (au fait c’est une huile qui peut aller pour tout type de peau, elle est apaisante et régénérante, convient pour les peaux très sensibles), rose (très chère), bois de santal

Huiles spécifique pour la peau mixte

L’huile de pépin de raisin* (désincrustante), huile de nigelle et une petite quantité (< 5%) des huiles citées plus bas pour la peau grasse

Huiles essentielles : romarin, lavande, tee trea, géranium rosat, cajeput

Huiles spécifique pour la peau grasse

Huile de noisette*, huiles de baie de laurier, huile de neem, huile de tamanu (calophylle inophyle)

Huiles essentielles : romarin, lavande, tee trea, géranium rosat, cajeput, niaouli, cyprès toujours vert

* Huile de pépin de raisin et de noisette peuvent servir de base du sérum pour les peaux mixe et grasse. Ce sont des huiles non lourde, pénétrantes qui pourrons « accompagner » les huiles plus fortes qu’on ne peut utiliser dans une forte concentration (pas plus de 30% pour l’ensemble des huiles spécifiques pour peau grasse). En revanche, avec les huiles spécifiques vous pouvez faire un élixir. C’est-à-dire que vous pouvez prendre une huile légère (hydratantes ou régénérantes) en raison de 30-40% et choisir 1-3 parmi les huiles spécifiques. Vous ne devez pas l’utiliser seulement sur les zones à problèmes (pas sur tous le visage).

Et pour chaque état de la peau

Peau à problème (boutons, points noirs)

Vous pouvez utiliser les mêmes huiles que pour la peau grasse et mixte. Ce sont des huiles aux pouvoirs anti-inflammatoires et antibactériens. L’huile de ricin est également bénéfique, mais elle est trop visqueuse et n’est pas très agréable sur la peau si vous mettez plus de 3-4%.

Huiles essentielles : Romarin à cinéol, romarin à vérbénone (encore plus efficace), lavande vraie, tee trea, cajeput, niaouli, cèdre.

Sensible (rougeurs, desquamations)

Huile de carthame (déjà cité), coton, argan, camélia

Huiles essentielles : Rose, camomille, hélychrise, absolu de jasmin (fait des merveilles)

Sèche (c’est différent de déshydratation. La peau sèche manque du sébum)

Baobab, onagre, camélia

Huiles essentielles : Bois de ho, bois de rose, hélychrise italienne, santal alba

Déshydratée (manque d’eau)

Les huiles hydratantes citées plus haut : Macadamia, Jojoba, Camélia, Carthame, Bourache

. Huiles essentielles : Camomille, rose, lavande vraie, bois de santal

Avec pigmentation (effet de soleil, hormones, le foie fatigué…)

C’est un problème qui n’est pas facile à résoudre avec les ingrédients végétaux… Vous pouvez prendre la recette d’un sérum « universel » (plus bas) et ajouter les huiles essentielles : du persil, céleri, citron, carotte, niaouli, bois de rose

(En raison de 15 goutes maximum (toutes les huiles essentielles confondues) pour 30ml. Ce sont des huiles essentielles photosensibilisantes, donc vous devez utiliser ce sérum le soir pour éviter une exposition au soleil.)

Avec les signes d’âge (ridules, rides, manque ou excès du volume)

Argan, abricot peuvent être utiliser en grande quantité (50-70%) et ajouter les huiles suivantes, qui sont un peu plus lourde : onagre, avocat, bourache dans les 30% ou 20%, si vous ajouter encore 10% des huiles encore plus lourdes comme amande douce, germe de blé, rose musquée.

Huiles essentielles : ciste, hélychrise, carotte, camomille, santal

La couperose

Encore un défaut difficile à enlever.

On peut faire le sérum universel en y ajoutant les huiles essentielles suivante : 7 goutes d’hélichryse italienne, 2 goutes de poivre noir et 2 goutes d’eucalyptus citronnée. 

Vous pouvez aussi diminuer les autre huile pour ajouter 5-7ml d’huile de tamanu.

Les proportions

Revenons aux huiles sèches. Il s’agit des huiles végétales à une texture très légère et pénétrante. Elles sont « bues » par la peau rapidement, sans laisser de film gras. Votre sérum doit être bien équilibré : il doit être léger pour ne pas boucher les pores et laisser la peau respirer.

Pour cela vous devez utiliser 50% ou plus des huiles sèches. Ce sont les huiles que j’ai cité au tout début : les hydratante et les régénérantes. Respectivement : Macadamia, Jojoba, Camélia, Carthame, (hydratantes) et Argan, Abricot (régénérantes). Pour les autres 50% vous pouvez ajouter les huiles qui conviennent à votre type de peau ou cibler les défauts (l’état de la peau).

Plus précisément vous pouvez choisir 1 à 2 huiles parmi chaque groupes d’huiles, les mélanger dans un flacon (si possible d’une couleur sombre avec pompe pour que le soleil et l’air ne les détériorent pas). Je vous conseille de choisir un contenant de 30ml. Le sérum est très économique : une pression (si vous avez choisi un flacon avec pompe) sufi pour couvrir le visage, le cou et le haut de la zone de décolleté.

Il est important de le faire sur une peau propre et légèrement humide. Ainsi l’application sera plus facile et agréable.

Si vous avez mis trop et en bout de quelques minutes vous le sentez sur votre peau, estompez-le avec un mouchoir en papier (adepte de « zéro déchet » je le fais avec ma serviette de bain, vous pouvez suivre mon exemple).

En vous munissant de toutes ses infos vous êtes prêtes à réaliser votre sérum.

Maintenant je voudrais vous proposer pour exemple quelques recettes de sérum pour chaque type de peau.

Sérum universel

Un sérum qui peut être utilisé par tout type de peau.

Pour 30ml
10ml huile de camélia (j’aime beaucoup cette huile ultra légère, hydratante, antioxydante. C’est l’huile N1 chez les japonaises)
9ml d’huile d’abricot (régénérante, effet bonne mine)
10ml argan (un trésor pour la peau, contient tout le nécessaire : vitamines, minéraux, elle est hydratante et fortement régénérante)
3 gts huile essentielle de bois de ho ou rose ou bois de rose
3 gts de ciste ou lavande vraie ou hélichryse italienne ou santal alba ou romarin à vérbenone

Ce sérum peut-être utiliser le matin et le soir, il maintient le bon équilibre de la peau, tout en la raffermissant. Il est très doux, peut-être utilisé autour des yeux. Mais n’oublié pas le teste de coude pour vous assurer que vous ne faites pas d’allergie à l’une des huiles essentielles.

Comment savoir si votre sérum vous correspond ?

1. Vous devez observer une amélioration en bout de 3-4 jours (le lendemain, c’est encore mieux 🙂 et c’est tout à fait possible)

2. Après deux ou trois semaines vous devez sentir que vous n’avez plus besoin de l’utiliser tous les jours : normalement votre peau a tout pour réaliser son propre sérum, c’est-à-dire son film hydro-lipidique qui est plus que parfait, puisqu’il est fait sur mesure par votre corps. C’est surtout vrai le soir (puisque la journée elle peut avoir besoin d’une protection supplémentaire, selon la météo, l’hydrométrie du logement, la pollution etc.).

En revanche le soir, après vous avoir lavez correctement le visage vous sentez que votre peau reste agréable, ne tiraille pas, a une couleur uniforme, bref, elle est bien, n’y mettez pas des sérums ou autres soins de beauté.

En idéal vous devez laisser votre visage sans aucun soin une nuit sur deux. Et une nuit sur deux vous l’aider avec votre sérum sur mesure. Vous sentirez que votre peau est plus autonome, a plus de défenses, elle est plus agréable au toucher.

Prenez du temps pour vous, passer une belle heure d’alchimie en créant des synergies magiques pour votre peau, elle a besoin de votre attention et de votre amour. Et elle se fera belle pour vous 🙂

RETROUVEZ TOUTES LES RECETTES SUR  bellecomme.com

Exemple de recherche: podcasts, programme, bien-être ...